Un “vieux” 4 ans ou un tout jeune 5 ans dans la maison? La rentrée approche donc à pas de géants pour vous aussi : êtes-vous prêt? Ou peut-être avez-vous choisi ou exploré l’idée de faire l’école à la maison?

Au fil de discussions avec d’autres mamans, depuis septembre, je me suis mise à explorer l’offre des différents modèles d’enseignement disponibles dans ma commission scolaire. Certains ressemblaient plus à mon enfant que d’autres. On a visité, on a assisté aux rencontres d’information obligatoires ou non, on s’est informé. Puis, parfois, on est sorti des rencontres avec une petite boule d’angoisse dans le ventre… 8-9 places. C’est ce qu’on nous a dit qu’il restait, dans un gymnase plein de parents. Nous étions tous désireux de voir notre enfant entrer à l’école alternative du coin, il y a quelques semaines. Nous n’étions peut-être pas tous là pour l’inscription à la maternelle mais il est certain que nous étions plus que 8-9 parents de futurs élèves de maternelle à croiser les doigts pour que notre enfant soit choisi. Ce choix qu’on pensait avoir, il est plutôt fragile, finalement…

Bien sûr, il y a pire. Il y a toujours pire… Mais on a tout de même le droit d’être déçu, ou stressé, ou fâché quand on se butte à des situations qui nous irrite, à un refus ou à un changement majeur. Alors qu’on espérait tant…

L’école des Falaises : l’école de quartier… Dans une autre ville!

La communauté de Prévost dans les Laurentides est ébranlée par la décision de la commission scolaire de déménager près de 70 enfants de l’école des Falaises… À St-Hippolyte. La commission scolaire semble, à ce jour, toujours incapable de faire des calculs permettant de laisser des enfants du primaire dans leur communauté. Ces enfants sont donc forcés de se rendre dans la ville voisine, à une quinzaine de kilomètres de l’école où ils devaient à priori aller. Ça remet un peu en perspective ma frustration de n’avoir pas accès facilement à l’école alternative du coin…

Si vous désirez suivre le dossier et/ou offrir vos encouragements aux familles qui tentent encore de se faire entendre par la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN) : https://www.facebook.com/communautefalaises/

Du choix… En théorie

En regardant la liste des choix des écoles à vocation de ma ville, au départ, j’étais vraiment enthousiaste. Qui ne le serait pas de voir qu’il y avait une école à vocation sportive, une école alternative et même une école internationale pas très loin, en plus de l’école de quartier à quelques pas? Malheureusement, ce n’est pas chose de facile d’inscrire son enfant dans une école à vocation. Et ce n’est pas une question de compétences des enfants, ou de l’implication des parents. C’est simplement une question d’espace, de places disponibles. Je n’aurais jamais pensé m’en faire pour cela! Après tout, l’école de quartier, on la connait déjà : ma fille l’apprivoise depuis septembre en allant à Passe-Partout. On l’aime bien! Alors pourquoi m’en faire avec l’école alternative? Simplement parce que c’est l’école qui nous ressemble le plus. Et à quelque part, je suis un peu remuée par l’absence de choix réel. Il ne nous reste qu’à espérer avoir notre chance dans ce tirage qui aura lieu à la fin du mois.

Souhaitez-nous bonne chance!

Et vous, avez-vous magasiné les écoles de votre secteur avant d’inscrire votre enfant?

– Isabelle

Crédit photo : Element5 Digital sur Unsplash