J’ai eu 30 ans il y a deux semaines. Bon nombre de mes amis me disaient avoir tant pleuré à leur 30e. Règle générale, dans notre société, c’est pas facile de vieillir. On veut rester jeune, à tout jamais dans la vingtaine. Un corps jeune, c’est la clé du succès, non? Mais qui définit ce qui est jeune ou pas? Je veux dire, 30 ans, c’est pas 88! On ne se lève pas le matin de nos 30 ans avec soudainement des rides et des cheveux blancs, le dos barré et l’incapacité de digérer des oignons.

Pour ma part, je trouve que 30 ans, c’est la plus belle période de la vie. J’ai le même emploi depuis plus de 8 ans, j’ai une belle expertise professionnelle dans mon domaine, j’ai de nouvelles responsabilités en lien avec ma carrière. J’adore mon travail malgré que ce soit difficile et que les conditions de travail laissent clairement à désirer, pour être polie. Je suis entourée de collègues exceptionnels qui, pour la plupart, sont devenus de bons amis. J’ai des amis merveilleux qui me supportent dans tous mes projets. J’ai une famille magnifique, deux garçons énergiques dont je suis si fière. Je vais marier l’homme de ma vie après 8 ans de vie commune, cette année. On a notre maison, notre chat! T’sais, cette impression d’être exactement là où tu devrais être? C’est ce feeling que je ressens en ce beau printemps de mes 30 ans.

Vieillir, on dirait que pour moi, c’est d’avoir de plus en plus la possibilité de réaliser mes projets, d’avoir les ressources pour les concrétiser. C’est avoir l’assurance et la confiance nécessaires pour y arriver. C’est aussi savoir m’entourer des gens avec j’ai réellement envie de passer du temps.

Je suis une nostalgique dans l’âme. Tellement que je suis souvent déjà nostalgique d’événements qui ne sont même pas encore arrivés. (T’as le droit de rouler des yeux, ici!) J’avais peur d’être triste de vieillir. J’avoue que j’ai encore peur de me réveiller un matin, à 60 ans, avec cette impression de pas avoir vu ma vie passer.

En attendant, tout ce que je peux faire, c’est de profiter du moment présent. Profiter de cette année remplie de merveilleux projets qui s’amène à moi. Profiter des prochaines années qui seront, je l’espère, tout aussi belles.

Avez-vous peur de vieillir? Quel âge avez-vous le plus peur d’atteindre?